5 bonnes raisons d’être infidèle

1/ Parce qu’à l’heure du « mariage pour tous », chacun semble avoir renoncé aux idéaux de l’amour libre et privilégier les unions conformistes à long terme.

2/ Pour l’inspiration. Si l’on fait l’amour avec une personne identique pendant toute sa vie, on risque de finir par se lasser, non ? En allant picorer des idées à droite, à gauche, on peut s’inspirer de techniques d’autrui, et les mettre en pratique avec l’amour de sa vie. Finalement c’est lui rendre service !

3/ Pour s’assurer que c’est bien lui (ou elle) que l’on aime. En comparant, en fait.

4/ Parce que ce qu’il ou elle ne sait pas ne peut pas le blesser. Et parce qu’il faut avoir son petit jardin secret…

5/ Parce qu’on peut. A 78 ans, avec un respirateur artificiel, les seins qui pendent et une descente d’organes, on ne sera même plus une cougar, on ne sera plus une target pour personne. Alors autant en profiter maintenant !

 

Moralité: les filles bien n’avalent pas, elles sont infidèles.

Publicités

Jouir juste en suçant : possible ou pas ?

Image

 

Je me pose une question. J’ai bien suivi les cours de biologie et j’ai bien lu les dizaines de livres de mode d’emploi de l’orgasme – j’en ai même écrit certains.  Entre mon expérience personnelle, celles de mes copines, celles lues dans les ivres ou sur les forums de discussion en ligne, je recense ces orgasmes:

Orgasme clitoridien (par stimulation du clitoris)

Orgasme vaginal (par stimulation du vagin, pénétration avec sexe ou doigts)

Orgasme anal (par pénétration, idem)

Orgasme par stimulation des seins, des tétons (plus rare)

 

Mais personne ne fait part d’orgasmes oraux, en clair, personne ne raconte avoir joui non pas en se faisant sucer, mais en suçant quelqu’un. Est-ce impossible ? Pourtant, la bouche  est pleine de nerfs, de terminaisons nerveuses, c’est un « caractère sexuel secondaire » et un objet de préliminaire.

 

Quoi de plus érotique qu’un long baiser langoureux ? Si l’on peut jouir en embrassant, on peut jouir en embrassant un pénis, non ?

 

Par-dessus tout, on sait que l’orgasme est conditionné aux ressentis, ordonné par le cerveau… On peut etre excité physiquement à la simple vue de quelqu’un, avoir envie d’une personne que l’on n’a jamais rencontré, bander oui mouiller à la simple évocation d’une odeur… Etre occupée à sucer la bite d’un mec qui nous plait, sentir l’odeur de ses poils, le goût de son gland, caresser ses fesses, y insérer un doigt ou deux,  et même psychologiquement, aspirer cet homme, n’est-ce pas profondément excitant ? 

Et de l’excitation à la jouissance, il n’y a qu’un déclic… 

Moralité: les filles bien n’avalent pas, mais jouissent en suçant.

Peut-on attraper un cancer en léchant un sexe ?

Image

 

C’est donc de notoriété publique, Michael Douglas a attrapé son cancer de la gorge en « pratiquant pendant des années le cunnilingus ». Autrement dit, « Non désolé chérie, je te lèche pas ce soir, c’est pour éviter d’avoir un cancer. »

Dans son interview au Guardian, Michael Douglas avait détaillé les causes supposées de son cancer: le papillomavirus. Si ce virus s’attrape bien via des rapports sexuels (fellation, cunnilingus, anulingus, et meme branlette) on peut douter qu’il soit réellement à l’origine du cancer de la gorge de Michael Douglas. 

En effet, dans un très bon article du site Rue89, plusieurs médecins expliquaient que le « papillomavirus est responsable d’environ 50% des cancers, mais généralement sur des hommes beaucoup plus jeunes ». Si l’on note bien une recrudescence de ce type de cancers ORL dus aux pratiques de sexe oral, il y a peu de chances pour que ce soit bien la cause du cancer de la gorge de Michael Douglas.

Cette déclaration semble plutot émaner d’un homme qui a été sexy – un has been de la sexytude, en fait – dont la femme est trop jeune pour lui, dont les petits-enfants ont l’age de jouer des roles de jeunes premiers, et qui ne lèche pas si bien que ça – pas assez bien pour éviter le divorce demandé par Catherine Zeta-Jones, en tout cas.

Accuser le sexe oral de lui avoir causé un cancer ORL, c’est plus sexe que de dire « J’ai fumé comme un pompier, bu comme un trou, ma gorge c’est Tchernobyl et on va bientôt me retirer la rate. » Non ?

Moralité: Si les filles bien n’avalent pas, les mecs en bonne santé ne lèchent pas.